184415731184419761

Réalisé par Paul Haggis
Avec Don Cheadle - Matt Dillon - Thandie Newton - Ludacris - Sandra Bullock - Brendan Fraser...
Genre : Drame

Synopsis:
    Deux voleurs de voitures. Un serrurier mexicain. Deux inspecteurs de police qui sont aussi amants. Une femme au foyer et son mari, district attorney. Tous vivent à Los Angeles. Eux et beaucoup d'autres ne se connaissent pas, leurs vies n'auraient jamais dû se croiser.Pourtant, dans les prochaines 36 heures, leurs destins vont se rencontrer, révélant ce que chacun voulait cacher ou ne pas voir...

    Pour commencer je pense qu'il est bon de dire deux mots sur Paul Haggis qui est le scénariste de Million dollar baby, le "génial" dernier film de Clint Eastwood, ainsi que celui de son prochain film (Flags of our fathers).Bon, il est également le créateur de la série Walker texas ranger, mais ça, faites comme si vous ne le saviez pas, parce qu'il n'y a aucun rapport avec son film...mais alors vraiment aucun! Pour Collision, il est ici Réalisateur,co-scénariste et co-producteur.

coll

    Collision est  "un film à personnages" comme le sont Short cuts de Robert Altman ou Magnolia de Paul Thomas Harris (attendez-vous souvent à voir cette comparaison dans la presse ou à la TV...).Ici les personnages sont tous des habitants de L.A. d'origines et de milieux socio-économiques différents.Tous baignent dans un racisme ambiant qui finalement cache des blessures bien moins évidentes.Les personnages sont très ambigus, tous "victimes" et tous "bourreaux".C'est certainement là l'intérêt du film qui nous montre que tout ce racisme, cette xénophobie, vient d'un mal-être général qui se transforme en peur,dégoût,haine de l'autre...alors que finalement tous sont dans la même "galère": Essayer de vivre, de tenir le coup....

coll3

    Les personnages ont tous une grande difficulté à trouver leurs places, à s'intégrer à la société sans perdre leur propres identités,leurs propres origines, comme par exemple la possibilité pour un noir américain de gravir l'échelle sociale américaine sans être relégué au rôle de "nouveau blanc".Le film à de nombreux moments montre à quel point "l'homme est un loup pour l'homme", et à quel point chacun à une responsabilité envers les autres,que les agissement d'un homme, peuvent avoir des conséquences sur sa propre vie mais aussi sur celles des autres. Le film expose les origines et les aboutissant de différentes actions, ou réactions, humaines, il ne critique pas ni ne pardonne, il ne fait qu'un état des lieux, comme pour pousser les gens à devenir responsable (par exemple à un moment du film un homme qui est en train de ce faire braquer dit à son agresseur :"tu me manques de respect et tu te manques de respect"...).

18442715

    Le défaut que l'on peut, peut être, lui trouver est que parfois il pèche par son nombre de personnages,certains n'étant pas vraiment développés au cours du récit. Les personnages auraient dû être limités en nombre ou le film rallongé en temps, ce qui n'aurait pas, à mon goût, été désagréable, le film ne faisant ici qu'une durée basique de 1h47 (Pour comparaison les films Short cuts et Magnolia dépassaient eux les 3h).

coll4

    Le film reste tout de même très intéressant et, globalement, les relations humaines qui y sont décrites sont plutôt nuancées (quand elles sont assez longuement développées...).Il faut également préciser que le récit est souvent, magistralement porté, par une pléïade de bons acteurs; le trio de tête étant pour moi Matt Dillon, Don Cheadle et Terrence Howard (j'avoue que pour les deux premiers ça ne m'a pas vraiment étonné...).

Pour information Collision a reçu le grand prix du festival de Deauville ce dimanche (11 Septembre).